Offrir un accès à la culture et à la littérature est l’un des volets de notre objectif scolarisation et ouverture à la citoyenneté,

projet utopique pour nos partenaires qui l’avaient évoqué en 2007.

 

 

 

Pourtant, nous avons ouvert la bibliothèque dès novembre 2008, grâce à une forte somme allouée par le CE de HP et aux livres réunis ici en France et transportés là-bas par Transhuma.

Cette ouverture correspondait réellement à un besoin : la bibliothécaire enregistrait 54 visites en décembre et 867 en juin suivant !

Tous les enfants soutenus bénéficient de
l’accès gratuit à la bibliothèque,
et 2 emplois ont été créés :
bibliothécaire bien entendu, et gardien de nuit.



Le séjour de l’été 2009 nous a permis d’avancer le projet construction d’un bâtiment puisque, entre autres, la municipalité de Houndé nous a offert un terrain en centre-ville, participation remarquable

Et à la grande surprise de ALPE, nous avons pu réunir le budget dans la foulée, bien aidés à nouveau par le CE de HP, mais aussi par la commission solidarité du CE de ST Microelectronics.

Grâce à l’enthousiasme de chacun, l’édification commencée en février 2010 a été achevée en avril de la même année, apport en électricité compris, et ce malgré les inévitables petits contretemps !

Composé de 2 grandes salles
et d’un petit bureau (50 m2 au total),
la bibliothèque a reçu le nom de Illiasse Diallo,
nom de notre ami guide aujourd’hui disparu
et sans qui toute cette Histoire n’aurait jamais eu lieu…


 



Et Houndé a eu la délicatesse d’attendre notre séjour suivant pour inaugurer
« le joyau, vitrine de ALPE et siège social »
(dixit Kandegma Kaboré, président)
le 3 mars 2011,
en présence de toutes les autorités
représentatives de la région
(voir galerie de photos).

 

 

Depuis, nous tentons de progresser et d’améliorer l’ensemble…

2011 : financement de la formation professionnelle de la bibliothécaire Awa Tiaho (assistée bénévolement par Mme Bani) et de Alain Neya, responsable ALPE de la « bib », mais aussi financement de l’adduction d’eau et de la construction des latrines pour un accès à un minimum d’hygiène.

2012 : « finition » du lieu par la construction d’un mur d’enceinte (avec tableaux pour permettre aux étudiants de réviser les cours) et l’élévation d’un « kiosque » pour vente de boissons et petite restauration. Awa, partie sous d’autres cieux, est remplacée définitivement par Mme Bani, de plus en plus motivée…

2013 : La « Ligue de l’Enseignement des Hautes-Alpes » ayant financé l’agrandissement du bâtiment pour le doter d’une salle plus grande pour le « cyber », nous en subventionnons l’équipement matériel.

Notons à cet effet que la totalité de l’équipement en ordinateurs a été uniquement sous forme de dons d’entreprise comme principalement ST Microelectronics (mais aussi Becton Dickinson…).

Nous constatons également que portail et kiosque ont reçu leur habillage définitif.

2014 : complément de l’équipement de la salle bibliothèque proprement dite, amélioration du réseau électrique, construction d’un hangar destiné à offrir un lieu de lecture supplémentaire.

Et puis surtout quelques chiffres fournis par Kandegma Kaboré en novembre 2014 :
Tableau synoptique de la fréquentation de la Bibliothèque De 2009 à 2014 :

ANNEE

NOMBRE D’ABONNES


TOTAL

Enfants

Adultes

2009-2010

35

30

65

2010-2011

516

129

645

20011-2012

377

183

560

2012-2013

727

205

932

2013-2014

759

230

989

 

NB : Les recettes de la bibliothèque permettent
de supporter les charges d’électricité, de prime aux bibliothécaires, d’hygiène, d’entretien de la maison
et des livres,
de cofinancement de certaines activités à l’image
des décorations
et d’aménagement
du nouveau hangar.


Voici ci-dessous quelques photos de la bibliothèque

 

 

 

 

 

           

           

 

    


 

 

La bibliothèque