Nouveau : Aide à la mise en place d’Activités Génératrices de Revenus par le biais de Microcrédits (AGR)

 

 

Cette année 2011, nous ouvrons un nouveau chantier.

En effet les mamans sont très volontaires pour participer à nos efforts et sont prêtes à créer des activités permettant un petit plus pour améliorer le tô, nourriture de base du pays. Elles veulent bien être encouragées et aidées mais pas totalement assistées et désirent absolument faire des efforts : soulignons et encourageons cette noble attitude.

Nous avons établi un contrat type de microcrédit avec nos partenaires, charge à eux d’étudier la faisabilité des projets.

Nous avançons une somme afin que les mamans puissent débuter leur « micro-entreprise », à elles de faire en sorte de pouvoir les pérenniser pour pouvoir honorer les remboursements prévus et ainsi permettre par la suite à leurs consoeurs de bénéficier dans les années à venir des mêmes avantages.

Tout le monde est ainsi fier de participer à la tentative d’améliorer les conditions de vie très dures du Burkina Faso…

 

2012 a vu la mise en place des 6 dossiers AGR sélectionnés. Certaines personnes ont même réussi les remboursements par anticipation afin de permettre à d'autres de débuter !

 

Au regard de cette réussite, nous octroyons en 2013 une somme supplémentaire afin de donner les moyens à A.L.P.E. de subventionner d'autres projets en cours d'année et de faciliter ainsi les créations, en ayant un roulement de fond de caisse.

Voici d’ailleurs ce que nous écrivait le président de A.L.P.E en février dernier :

« Des AGR, la situation se présente comme suit :

Après une année de mise en œuvre de l’initiative microcrédits, en octobre 2011 aucune déperdition financière n’est enregistrée. Cela s’explique entre autres facteurs par la rigueur dans la sélection, la pertinence des activités, la bonne sensibilisation des mères éducatrices au remboursement. Disons que des modalités de remboursement, nous sommes partis de 6 mois révolus à maintenant 6 à 12 mois selon la nature de l’activité choisie.

NB : exceptionnellement, un jeune garçon a obtenu un prêt : il s’agit de Kaboré Ousmane, celui-là même qui était en atelier de couture et avait bénéficié d’une machine à coudre. Il est vraiment décidé à réunir peu à peu les conditions pour le début de son  propre business. »

 

Et voici un extrait du dernier courrier (13/11/14) de Kandegma, président de ALPE : « pour ce qui en est des Activités Génératrices de Revenus des mères éducatrices (AGR), sur les 8 projets sélectionnés, financés cette année et remboursables au plus tard fin septembre 2014, nous confirmons un recouvrement de 100% avec un niveau de réalisation très satisfaisant au regard des bénéfices réalisés par les promotrices durant la période. Une nouvelle sélection est en cours pour 4 nouvelles bénéficiaires. »

 

Activités Génératrices de Revenus